Apprendre plus facilement avec la technique de Feynman

Si tu ne peux pas l’expliquer simplement, c’est que tu ne l’as pas suffisamment compris.

Apprendre, ce n’est pas mémoriser, mais être en mesure de simplifier un sujet, n’est-ce pas?

La vulgarisation permet de s’assurer de nos forces et de nos faiblesses vis-à-vis de ce concept et de ce fait, à mieux réviser.

Aujourd’hui, je vous parle de la technique de Feynman afin de vous aider à réviser plus efficacement. En guise de bonus, cet article présente également une autre méthode complémentaire.

Je vous laisse découvrir tout ça dans un article express, parfait pour se remotiver.

C’est parti !

Comment utiliser la méthode Feynman ?

Prix Nobel de Physique en 1965, Feynman est connu sous le nom du grand explicateur. Selon lui, si on ne parvient pas à expliquer les choses à un enfant, ou à un étudiant de première année, c’est que l’on n’a pas compris suffisamment notre sujet.

Cette technique comprend 4 étapes :

  1. Choisir le concept que l’on a déjà révisé ou vu en cours, et le noter en haut de sa page;
  2. Écrire tout ce que l’on sait déjà, de façon simple. Écrire comme on l’expliquerait à un enfant. On va au plus simple ! Vous partez ainsi de ce que vous comprenez et savez déjà concernant votre sujet.
  3. Relire et vérifier ses connaissances, trouver les difficultés et les lacunes. Travailler les lacunes, réviser de nouveau.
  4. Retenter l’expérience d’explication du concept dans des termes simples. Organiser, simplifier et raconter une histoire autour de son concept.

Répétez l’exercice autant que nécessaire. Vous aurez terminé lorsque tout sera clair pour vous et pour votre interlocuteur âgé de 5 ans.

L’usage du « Pourquoi? »

Imaginez un enfant qui vous répéterait sans cesse la même question (ce fameux « Pourquoiiiii? ») et assurez-vous de lui répondre. Pour simplifier, faites appel aux images et aux schémas. En utilisant des analogies très faciles, vous prenez la maîtrise de vos concepts.

Avec cette technique, nous apprenons vite, et nous apprenons bien. En effet, chaque concept est véritablement compris, assimilé et peut être partagé avec aisance.

La technique de Feynman nous rappelle que transmettre ses connaissances permet de s’assurer de la maîtrise de notre sujet. Avec cette méthode, nous n’apprenons plus par coeur, mais en cherchant à comprendre et à expliquer les choses. C’est pour cela que cette méthode est efficace.

Comment réviser pour apprendre ?

La courbe d’Ebbinghaus

Selon ce philosophe allemand du XIXe siècle, s’intéresse tout particulièrement à la psychologie de l’apprentissage et aux processus de mémorisation. Son expérimentation donnera naissance à la courbe de l’oubli.

Ainsi, il faut espacer et multiplier les sessions de révisions car nous oublions a minima 50% du contenu après l’apprentissage.

Pour y remédier, voici un petit exercice à mettre en pratique. À la fin de la session de votre session de travail, prévoyez 5 minutes de révision :

  • Juste après la session ;
  • Puis de nouveau après une courte pause ;
  • Une nouvelle fois à la fin de la journée ;
  • Le lendemain matin ;
  • Une semaine plus tard ;
  • Puis toutes les 2 semaines jusqu’à ce que l’apprentissage soit solide.

Enfin, pour être plus efficace, couplez la méthode de Feynman à la méthode Pomodoro. Vous pourrez ainsi chronométrer votre temps et vous mettre en condition d’examen. Ça pourrait vous aider à gérer votre stress.

C’est tout pour aujourd’hui. N’hésitez pas à me faire votre retour en commentaire ou sur Instagram !

À bientôt pour un nouvel article. D’ici là, que la motivation soit avec vous,

Nina.

Un commentaire sur « Apprendre plus facilement avec la technique de Feynman »

Laisser un commentaire