Comment booster son année : 3 choses à changer

2021, nous y sommes !

Afin de commencer l’année du bon pied, je vous propose aujourd’hui de mettre trois choses en application dans votre quotidien.

Cela vous permettra de voir votre rédaction avancer plus efficacement. La charge mentale que ces trois astuces permettent de libérer est incroyable si l’on s’y tient.

Pourquoi donc, me direz-vous? Et bien c’est simple, en adoptant un système de travail simple et clair, en rédigeant avec régularité et en se fixant des objectifs (et pas des résolutions), on avance bien mieux et bien plus vite.

Ça vous intéresse?

C’est parti !

Se fixer des objectifs (et pas des résolutions)

Objectif : But déterminé d’une action.

Résolution : Action de prendre une décision.

Pourquoi favoriser les objectifs et pas les résolutions? Parce que l’objectif vous donne un but et vous pousse à agir, et ce jusqu’à ce que vous ayez atteint votre cible.

Une résolution, on la prend, mais on ne s’y tient pas sur le long terme, car, bien souvent, on ne met rien en place pour y parvenir.

Contrairement à la résolution, l’objectif et l’agir sont étroitement lié.

Par exemple, si ma résolution 2021 est de terminer la rédaction de mon chapitre 1 avant la fin du mois de janvier, je peux la transformer en mettant en place une deadline claire et d’une stratégie de travail à laquelle se tenir pour de vrai.

Adopter un système de travail clair

C’est bien beau d’avoir des idées et de faire des recherches du tonnerre… Mais si l’on ne sait plus où donner de la tête au bout d’une semaine de travail, autant dire que c’est un peu du temps perdu.

Plutôt que d’en perdre, que diriez-vous d’en gagner?

Pour cela, il faut mettre votre cerveau en ordre et choisir une seule et unique méthode de travail. De celle-ci découleront un classement, un apprentissage et une rédaction fluides.

En mettant en place une technique de travail quasi automatisée, vous créez votre propre processus. Il s’adapte à vous, et pas le contraire !

Essayer trop de méthodes, c’est se tirer une balle dans le pied

Oui, vous avez bien lu.

Je vois très souvent cette erreur chez les étudiants avec lesquels je travaille. Ils multiplient les techniques et méthodes en tout genre. De cette manière, ils ont la sensation de faire ce qu’ils peuvent pour optimiser leurs résultats.

Pourtant, c’est justement ça qui les dessert.

Quoi qu’en disent les comptes « Studygram », ce n’est pas en utilisant des tonnes d’artifices, de couleurs, de dessins, d’applications ou de bullet journal que vous arriverez aux résultats escomptés.

Il y a une différence entre ce qui est Instragrammable et ce qui est efficace pour vous.

Ne cherchez pas à copier les autres, mais trouvez ce qui vous convient, et tenez-vous-y !

Moi par exemple, je n’utilise qu’une méthode simple, mais elle me va : fichage, codes couleurs, classements Zotero, rédaction en pomodoro et prise de notes sur un carnet. Easy.

Ça n’est certainement pas la dernière méthode à la mode, mais elle m’a permis de réussir mes études. Sinon j’en serais encore à la moitié de chacun de mes manuscrits…

Rédiger avec régularité

Oui, on les connait, les résolutions du Nouvel An… Personne ne s’y tient ! Ou alors très peu de temps (hello les factures des clubs de sport auxquels je ne me rends plus, même quand les cours sont en ligne…).

Ça ne vous dirait pas de changer ça, ne serait-ce que pour la rédaction de votre manuscrit ?

Pour cela, on va mettre en place un calendrier de rédaction. Et on va s’y tenir, même si on doit noter trois mots en une heure. Oui madame, oui monsieur, on se tient au cadre.

Selon mon expérience, ce cadre finira par nous donner une discipline qui pourra relancer le processus rédactionnel par la suite, sans plus avoir besoin de ces sessions de travail imposées. Mais, pour l’heure, on se fixe un planning et on y met tout son coeur.

Comment mettre en place des sessions de rédaction régulières?

Une fois que l’on a son planning sous les yeux, il est temps de mettre en place des sessions de travail.

Rien de plus simple. On prend son planning hebdomadaire, et on y cale au minimum trois séances d’une heure par semaine. Et si vous estimez que ce temps n’existe pas dans votre vie : créez-le !

Pensez également aux temps « perdus » dans les transports en commun. J’y ai rédigé tellement de passages de mes mémoires et de ma thèse… L’inspiration qui vient en mouvement peut se révéler assez incroyable.

Et si vous avez la flemme, lisez cet article pour vous rebooster.

Nous arrivons à la fin de cet article qui vous a présenté les trois choses à changer pour booster son année 2021 : se fixer des objectifs, adopter un système de travail clair et rédiger avec régularité.

À vous de jouer, et meilleurs voeux !

À bientôt pour un nouvel article et, d’ici là, que la motivation soit avec vous,

Nina.

Épingle cette image sur Pinterest pour retrouver l’article facilement.

Laisser un commentaire